L’onyx a tenu compagnie à l’homme depuis la nuit des temps notamment dans l’Égypte ancienne, au temps des dieux romains. Muni de multiples fonctionnalités, ce minéral dispose de nombreux vertus dans le passé et dans le temps présent. Non seulement il embellit, mais aussi il agit sur l’état physique de l’individu qui la porte. De plus, il lui donne des jours heureux car ses bienfaits psychiques sont nombreux. Gros plan sur cette pierre fine dont le caractère divin est à jamais incontestable.

Étymologie et origines

Le mot « onyx » tire son nom du terme grec éponyme qui signifie « ongle » ou « griffe ». Celui-ci désignait les calcédoines qui évoquent la couleur de l’ongle ou l’onyx couleur chair imitant le même élément. Le terme « onychophagie » est même pressenti comme faisant partie de la même famille de ce minéral. Il désigne une habitude impulsive de l’être humain consistant à ronger ou à manger son ongle. Sous l’antiquité, cette même pierre était associé à certains minéraux ou coquillages d’une apparence similaire. Au temps de Pline (1er siècle après J.C.), le terme grec « onychion » désigne des variantes d’agate proche de l’onyx moderne. Celui-ci connaissait à l’époque plusieurs déclinaisons : le nicolo, l’onyx œillé, la sardonyx, l’onyx à fortifications… Bien que ces dernières aient leurs propres caractéristiques, elles se rapprochent souvent de ceux de l’agate nantie de bandes concentriques et circulaires. Le nom d’onyx arabe ou arabica, et celui d’onyx oriental est attribué aux pierres éponymes pourvues de rubans noir et blanc. Le nom de calcédoine monochrome noire revient à sa variante noire, et celui de manganocalcite à l’onyx du Pérou. L’existence d’un mélange de calcite et d’aragonite est évoquée chez les marbres-onyx ou onyx calcaires.  Quant à l’origine de l’onyx, il est précisé qu’il est présent de grands gisements du Mexique, plus précisément à Chihuahua. Certains états de l’Amérique comme l’Utah et le Colorado en abritent également. D’autres pays de l’Hémisphère Sud possèdent des mines considérables : Madagascar, Inde, Iran, Turquie, Bolivie, Argentine… Notez toutefois que cette pierre commence à se raréfier de nos jours. Ce qui explique le taux croissant de production artificielle, à base le chlorure d’ammonium et le cobalt.

Brève histoire

Une légende grecque, dont le résumé vous sera présenté par les lignes suivantes, fait mention de la pierre d’onyx. Le jour où Aphrodite sommeillait au bord d’une rivière, Éros lui coupa les ongles avec le fer de ses flèches. Une fois les rognures tombées sur le sable, les Parques se chargèrent de les transformer en pierres d’onyx. Une version romaine de la légende existe également, elle présente une similarité à celle citée ci-haut, mais avec des noms différents. Dans cette histoire, Cupidon prend la place d’Éros et Vénus celle d’Aphrodite. La suite ressemble plus ou moins à celle que les Grecs colportent sauf qu’il n’y avait pas eu intervention de Parques. Une partie de la Bible relate également la présence de ce minéral parmi les pierres ornant la cuirasse d’Aaron le prêtre juif. Par ailleurs, des historiens évoquent la découverte de blocs d’onyx dans les régions proches de la montagne Shibam. Cette ancienne capitale du royaume de Saba se trouve malheureusement enfouie sous les sables du Yémen de nos jours. Sous l’antiquité, on dit que les peuples usaient de cette pierre sans aucune modération : assiettes, vases et jarres étaient en onyx. Le nom d’un certain Mithridate le Grand, roi du Pont, détenant 2000 vases en or et en agate, est à retenir. Au Moyen-Age, les intailles d’agate imitant des animaux célèbres comme le cerf ou la couleuvre se nommaient « onice ». Mais il a été démontré à cette époque que cette pierre fine apportait des influences négatives sur la personne qui la porte. En temps modernes, de beaux ouvrages confectionnés à base d’onyx sont exposés dans des lieux historiques. Parmi eux nous citerons la camée de Gonzague représentant Ptolémée II et Arsinoé, exposée au musée de l’Ermitage en Russie.

Actions sur le plan physique

Nombreux sont les bienfaits de l’onyx sur le corps humain. D’abord, il agit au niveau du système circulatoire en vue d’un renforcement comme le feront les différents remèdes. En effet, la circulation sanguine, pouvant être affectée par la vieillesse ou autres types de maladies, a besoin d’optimisation. Cette pierre fine peut provoquer la stimulation du muscle cardiaque et améliorer le retour veineux. Elle a également le don de régénérer la moelle osseuse et s’aligne à toutes sortes de traitements capables de la fortifier. Jamais elle n’annulera les bienfaits de ces derniers. Au contraire, elle vient avec des actions complémentaires. Les personnes victimes de leucémie ou de myélodysplasie, par exemple, feront mieux de se parer d’un bijou serti d’onyx. Celles qui ont besoin de fortifier leurs ongles, leurs dents et leur système capillaire devront également agir de la sorte. En cas d’ongles cassants, dédoublés ou mous, les remèdes de grand-mère et les astuces nutritions se marient facilement avec l’agate. En cas de déchaussement de dents ou gingivite ou parodontite, la même alternative reste d’actualité et pourra être d’une efficacité indiscutable. Grâce aux vertus fortifiantes de l’onyx, vous serez également à même de freiner ou d’éradiquer la chute de cheveux. La même pierre agit également au niveau de l’appareil sensoriel lié à l’audition qu’est l’oreille. Si vous voulez être plus alerte au niveau de l’ouïe et vous débarrasser des douleurs des oreilles, ne vous en privez point. Même les bourdonnements d’oreilles et les acouphènes disparaîtront progressivement en présence de ce minéral reconnu en lithothérapie. Évidemment, d’autres bienfaits restent à mettre en exergue comme l’amélioration des taux de cholestérol et triglycérides, le soulagement des pieds…

Actions sur le plan psychologique

Avoir sur soi un onyx, de manière permanente, est synonyme d’assurance puisqu’il est lié au chakra racine, à la « kundalini ». Ainsi pouvons-nous dire que cette pierre représente une forme de protection à notre énergie vitale. C’est l’allié idéal pour réussir une méditation, et surtout, pour purifier le karma. Par ailleurs, cette pierre aide tout individu qui la porte à renforcer son estime de soi. En temps difficiles, après la perte d’un être cher ou d’un licenciement, le port d’onyx est fortement conseillé. La même solution favoriserait les personnes qui peinent à se maîtriser, celles qui ont un caractère instable, très agressif… Raison pour laquelle il vous est suggérer de vous parez d’un accessoire nanti d’onyx quand les aléas de la vie se présentent. Le même objet vous sera également d’une très grande utilité quand vous avez tendance à vous culpabiliser constamment. Vous jouirez des mêmes effets quand vous souffrez de traumatismes divers ou d’accusations infondées de la part de votre entourage. De tels cas d’infortune ne manqueront pas de vous causer de soucis, et généreront de pertes de toutes formes. S’il vous faut un bol de confiance pour l’avenir, un corps sain et un esprit bien équilibré, choisissez la même alternative. Les personnes qui font souvent de mauvais rêves seront vite libérées grâce à cette pierre à vertus multiples plébiscitée en lithothérapie. Les esprits qui essaient des vous influencer négativement échoueront en sa présence. Cerise sur le gâteau, l’onyx réveille et favorise le sens de la responsabilité chez un individu, quel que soit son âge. C’est pour cela que certains bijoutiers l’incorporent sans hésitation dans les bijoux en pierres naturelles à offrir comme cadeau. Bref, la liste est loin d’être exhaustive quant à ses vertus et bienfaits sur le plan psychique.

Bon à savoir

Dans le passé, l’onyx avait des représentations non identiques à celles que nous lui accordons présentement. Au temps moyenâgeux par exemple, le port d’un collier ou d’une bague orné de cette pierre fine était déconseillé. Elle était pointée du doigt pour ses capacités à troubler le sommeil et créer des hallucinations. À cette époque, ses influences négatives se ressentait beaucoup : elle éveille la tristesse et génère constamment des discordes. Heureusement qu’une personnalité s’est dressée pour sauver l’image de cette pierre vertueuse. Il s’agit de l’évêque Marbode (12e siècle) qui  proclamait : « Si tu as de la sarde avec toi, l’onyx ne peut te nuire ». Pour lui, l’association de la sarde avec l’agate forme un équilibre parfait pour l’état psychique d’un être humain. À l’heure actuelle, la donne a changé : l’onyx est totalement affranchi de toute accusation péjorative du passé. D’ailleurs, des astuces de purification et de rechargement sont suggérées à toute personne détenteur ou acheteur d’une telle pièce. Si à un certain moment, la pierre semble vidée de toute énergie, celle-ci pourra agir indépendamment. Pour y arriver, l’onyx doit être mis sur un lit de gros sel pendant plusieurs heures d’affilées. L’autre alternative consiste à l’immerger dans de l’eau dépourvue de calcaire durant la même période. À cela s’ajoute son exposition au soleil ou à la lumière naturelle pour un rechargement efficace. Une méthode qui tient certainement compte des propriétés des pierres comme l’agate. Notez également que l’onyx convient aux personnes dont les signes zodiaques sont les suivants : capricorne, lion, sagittaire. De couleur noire opaque, il se compose de dioxyde de silicium et a une cristallisation dite rhomboédrique. On le trouvera facilement en boutique spécialisée, brut ou poli, accompagnant des pendentifs, des colliers ou encore des bracelets.